GUIDE sur l’application de la loi sur la protection des données au traitement numérique de données personnelles dans le cadre des élections et des votes en Suisse

Les cantons organisent eux aussi des élections et des votations fédérales. Les élections présidentielles américaines ont montré que le monde numérisé offre de nouvelles possibilités d’exercer une influence ciblée sur le processus de formation de l’opinion politique. Le guide s’adresse principalement aux partis politiques et aux groupements d’intérêt ainsi qu’aux négociants de données et aux sociétés d’analyse de données auxquels ces derniers ont recours. Il s’agit de montrer à ces acteurs, qui sont essentiellement soumis au droit priveé de la protection des données, les conditions-cadres pour l’adressage ciblé des électeurs. Les autorités de l’Etat responsables de l’organisation des élections et du vote quant à elles sont d’une part tenues d’agir en tant que personnes de contact pour les partis et les groupes d’intérêt. D’autre part, ils doivent être en mesure de juger de ce qu’une divulgation des données à leur disposition peut accomplir.

Vous trouverez le guide publié par le PFPDT, en collaboration avec les préposés cantonales de la protection des données (privatim) ici.

Articles similaires

L’application «bon... Le préposé fédéral à la protection des données se plaignait que l’assureur Helsana et son programme de bonus enfreignaient la loi. Le Tribunal administratif fédéral lui a
Protection des données: ... Les PME suisses jugent la protection des données importantes. Mais dans la pratique, très peu sont en mesure de gérer les exigences qui découlent des lois et
Digitalisation et secret ... Est-ce que la digitalisation sonne le glas du secret médical professionnel ? privatim propose des solutions Un grand nombre de médecins externalisent l’administration, l’archivage et la gestion
Comment concevoir des por... Dans l’administration numérisée, les portails web font l’interface entre l’administration et les citoyens. Les technologies actuelles permettent de mettre à disposition et d’utiliser ces services 24 heures
Une appli problématique Chantiers illégaux en Valais: le lancement d’une application de signalisation inédite en Suisse romande est entâchée par des critiques. Elle pourrait être illégale. 7.3.17, Le Nouvelliste
Ordonnance sur les relev... Ordonnance sur les relevés statistiques privatim maintient sa position : un texte problématique du point de vue constitutionnel. Le document n’existe pas en français. Télécharcher le document
Données du registre fonc... La saisie électronique et la publication des données du registre foncier sur Internet comportent des risques pour les droits de la personnalité des personnes concernées; il s’agit
Click dystopia This recent TED Talk offers a clear-eyed look at the implications that artificial intelligence and big data have for democracy and privacy. Zeynep Tufekci, a techno-sociologist, contends
Services d‘identificati... Loi sur les services d‘identification électronique (objet no 18.049) Prise de position de privatim du 4 octobre 2018 Compte tenu des effets étendus de l’e-ID, privatim prend position
Nouvelle loi sur le dossi... La cybersanté représente un enjeu national et une coordination est nécessaire afin que n’émergent pas des projets isolés qui s’avéreraient incompatibles entre eux. Des normes et des