Plan d’action national – les Préposé(e)s à la protection des données doivent y être associé(e)s !

Le 4 décembre 2017, la Confédération ainsi que les représentants des cantons et des communes ont présenté le plan d’action national de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent. Ce plan contient 26 mesures. En partie, celles-ci prolongeront les nombreux efforts déjà entrepris. Pour d’autres, le cadre juridique devra d’abord être crée.

privatim, la Conférence des préposé(e)s suisses à la protection des données, soutient le principe de ce plan d’action, mais rappelle en même temps que tout échange d’information doit se faire conformément aux prescriptions fédérales et cantonales en matière de protection des données.

privatim demande donc aux responsables de la Confédération et des cantons d’associer les préposé(e)s à la protection des données au processus de mise en œuvre le plus vite possible. Il ne suffit pas de consulter les différentes Conférences des directeurs telle que la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) ou la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), puisque celles-ci ont tendance à baser leur position sur les avis sollicités au sein de leur domaine spécialisé uniquement. Les autorités chargées de la protection des données risquent donc d’être tenus l’écart et les exigences relatives à la protection des données de ne pas être prises en compte.

Réseau national de sécurité :
www.svs.admin.ch/fr/home.html

Plan d’action national :
www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69082.html

Articles similaires

Avant-projet de la LPD Une occasion de renforcer la protection des données privatim salue l’avant-projet (AP) de la révision totale de la loi fédérale sur la protection des données (LPD). Il
Loi sur les publications ... Loi sur les publications officielles (LPubl) privatim salue que la publication de données personnelles sur des plateformes accessibles en ligne ne doit être admise que si cela
Why Should Americans Care... We are all in this together, argues Tim Edgar in this opinion piece: In the digital age, the only way to protect the privacy of Americans is to protect
Passeports et documents d... Prise de position sur l’arrêté sur les passeports et les documents d’identité biométriques Le projet ne contiendra pas d’interdiction d’utiliser les données du Système d’informa-tion relatif aux
GUIDE à l’intention de... Les cantons organisent eux aussi des élections et des votations fédérales. Les élections présidentielles américaines ont montré que le monde numérisé offre de nouvelles possibilités d’exercer une
SwissDRG: Protection des ... Le système de la facturation des prestations des hôpitaux par le biais de forfaits par cas (SwissDRG), qui sera introduit en 2012, a pour conséquence que les
Loi fédérale sur la sé... privatim salue la création d’une base légale au sens formel pour la sécurité des informations. Néanmois, il y a quelques points à critiquer et a remettre en
Comment concevoir des por... Dans l’administration numérisée, les portails web font l’interface entre l’administration et les citoyens. Les technologies actuelles permettent de mettre à disposition et d’utiliser ces services 24 heures
Enregistrement des maladi... Consultation: Loi fédérale sur l’enregistrement des maladies oncologiques (LEMO) L’enregistrement de données oncologiques implique le traitement de données per-sonnelles particulièrement sensibles, traitement qui doit se fonder sur
Modification de la loi f... privatim salue la création d’une base légale au sens formel pour l’exploitation d’ISAS. Le document n’existe pas en français. Télécharger le document en allemand.