Amazon suspend temporairement son logiciel de reconnaissance faciale

Après IBM, Amazon renonce à son tour à l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale, mais dans une moindre mesure. Il ne s’agit pas d’un abandon définitif, mais d’un moratoire d’un an pour les forces de l’ordre.

11.6.20, ICT journal

Articles similaires

Systèmes d’information... Ordonnance sur les systèmes d’information de la Confédération dans le domaine du sport (OSIS) Le cercle des personnes qui sont susceptibles de figurer dans les systèmes d’information
La foire aux outils digit... Avec la fermeture des écoles due au coronavirus, les départements de la formation proposent divers moyens numériques pédagogiques aux profs et aux élèves. 8.4.20, 20 minutes
Privacy Shield : un rappo...       Successeur du Safe Harbor, le Privacy Shield encadre les échanges transatlantiques de données à caractère personnel à des fins commerciales depuis le 1er août
Avant-projet de la LPD Une occasion de renforcer la protection des données privatim salue l’avant-projet (AP) de la révision totale de la loi fédérale sur la protection des données (LPD). Il
Passeports et documents d... Prise de position sur l’arrêté sur les passeports et les documents d’identité biométriques Le projet ne contiendra pas d’interdiction d’utiliser les données du Système d’informa-tion relatif aux
Deux nouveaux projets de ... Avec l’avant-projet de la loi fédérale sur les précurseurs de substances explosives (loi sur les précurseurs, LPREX) et l’avant-projet de loi fédérale sur les mesures policières de
Google Street View Les images prises pour Google Street View violent le droit suisse de la protection des données. privatim, l’association des commissaires suisses à la protection des don-nées demande
Une loi sur les données ... La révision du cadre réglementaire suisse, actée vendredi, oblige les entreprises du pays à davantage de transparence sur l’utilisation qu’elles font des data de leurs clients. Sans
Pourquoi le vol de donné... Les données de 800 000 clients, dont leurs nom, date de naissance et numéro de téléphone mobile, ont été volées chez un partenaire de l’opérateur. Ces informations pourraient
Amazon suspend temporaire... Après IBM, Amazon renonce à son tour à l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale, mais dans une moindre mesure. Il ne s’agit pas d’un abandon définitif, mais