Avant-projet de la LPD

Une occasion de renforcer la protection des données

privatim salue l’avant-projet (AP) de la révision totale de la loi fédérale sur la protection des données (LPD). Il constitue une occasion d’adapter le droit de la protection des données aux défis actuels, afin de fournir une réponse aux risques accrus pour les droits fondamentaux et la personnalité. privatim accorde une grande importance à des bases légales claires. Pour les responsables du traitement des données, le cadre légal et les obligations doivent être univoques ; les personnes concernées par le traitement des données doivent connaître leurs droits et elles doivent savoir comment les mettre en pratique. De ce point de vue, il est fondamental que les dispositions légales soient évidentes quant à leurs effets, aussi bien pour les responsables du traitement des données que pour les personnes concernées. Pour privatim les remarques générales et spécifiques suivantes s‘imposent, dès lors, en relation avec l’avant-projet de la révision totale de la LPD.

(en lire plus)

Articles similaires

Passeports et documents d... Prise de position sur l’arrêté sur les passeports et les documents d’identité biométriques Le projet ne contiendra pas d’interdiction d’utiliser les données du Système d’informa-tion relatif aux
Révision de la loi féd... Réponse de privatim concernant la LAGH en allemand
Deux nouveaux projets de ... Avec l’avant-projet de la loi fédérale sur les précurseurs de substances explosives (loi sur les précurseurs, LPREX) et l’avant-projet de loi fédérale sur les mesures policières de
Deux nouveaux projets de ... Avec l’avant-projet de la loi fédérale sur les précurseurs de substances explosives (loi sur les précurseurs, LPREX) et l’avant-projet de loi fédérale sur les mesures policières de
Protection des données :... privatim salue l’avant-projet (AP) de la révision totale de la loi fédérale sur la protection des données (LPD). La révision totale constitue une occasion d’adapter le droit
La numérisation a besoin... Lors de cette première journée suisse du digital, les opportunités de la numérisation sont soulignées à juste titre. privatim, la Conférence des préposé(e)s suisses à la protection
Le préposé à la protec... Submergé de demandes, Adrian Lobsiger, le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, tire la sonnette d’alarme. Il demande davantage de moyens et
Nouvelle loi sur le dossi... La cybersanté représente un enjeu national et une coordination est nécessaire afin que n’émergent pas des projets isolés qui s’avéreraient incompatibles entre eux. Des normes et des
Pincé et condamné grâc... Un automobiliste a écopé d’une peine pécuniaire pour avoir trop collé un véhicule et pour avoir traversé une double ligne blanche. Le Tribunal fédéral s’est basé sur
Digitalisation et secret ... Est-ce que la digitalisation sonne le glas du secret médical professionnel ? privatim propose des solutions Un grand nombre de médecins externalisent l’administration, l’archivage et la gestion