Comment concevoir des portails web conformes aux exigences de la protection des données

Dans l’administration numérisée, les portails web font l’interface entre l’administration et les citoyens. Les technologies actuelles permettent de mettre à disposition et d’utiliser ces services 24 heures sur 24. privatim, la Conférence des préposé(e)s suisses à la protection des données, a publié un guide indiquant la marcha à suivre pour protéger la vie privée des citoyens et assurer la sécurité de leurs données. Ce document montre, à l’aide d’exemples concrets, quelles exigences légales et techniques sont à respecter.

Avec la publication du guide sur les portails web de l’administration publique, privatim apporte une contribution importante à une conception de guichet virtuel pour les citoyens garantissant le respect de la protection des données en ligne. En effet, la protection et la sécurité des données sont encore trop souvent négligées dans les projets de numérisation, soit à cause du manque de connaissances techniques nécessaires au projet, soit parce que les autorités responsables de la protection des données ne sont pas impliquées.

Pour bénéficier durablement des opportunités offertes par la numérisation, une évaluation continue des risques et la mise en place de mesures de sécurité nécessaires s’impose. Le guide publié par privatim soutient l’administration publique dans la planification et l’exploitation de portails web en montrant qu’avec des mesures juridiques et techniques appropriées, il est possible de mettre en œuvre des solutions numériques aux service des citoyens respectant les dispositions légales en matière de protection des données.

Guide portails web

Contact: Bruno Baeriswyl, préposé à la protection des données du canton de Zurich,
043 259 39 99

Articles similaires

Pourquoi le vol de donné... Les données de 800 000 clients, dont leurs nom, date de naissance et numéro de téléphone mobile, ont été volées chez un partenaire de l’opérateur. Ces informations pourraient
Services d‘identificati... Loi sur les services d‘identification électronique (objet no 18.049) Prise de position de privatim du 4 octobre 2018 Compte tenu des effets étendus de l’e-ID, privatim prend position
Cloud Computing en milieu... Microsoft adapte ses conditions contractuelles pour les produits destinés aux écoles privatim a réussi une percée dans la mise en oeuvre des éxigences liées à la protection
The microphone is always ... A warrant from police in Arkansas seeking audio records of a man’s Amazon Echo has sparked an overdue conversation about the privacy implications of “always-on” recording devices. This story should serve
digma 2017.1 Articles parus dans la revue «Digma: Zeitschrift für Datenrecht und Informationssicherheit», No.1/2017 Dossier sur la réforme de la loi sur la protection des données. «Souveräner Datenschutz ist notwendig» Die
L’utilisation du numér... Dans plus de 14’000 bases de données gouvernementales le numéro d’AVS (AVSN13) est utilisé comme identificateur personnel supplémentaire. Une expertise de l’ETH de Zurich montre que les
Aide-mémoire sur les ris...   Dans le cadre du traitement des données, les organes publics se servent toujours plus de prestations de tiers. Cela conduit à l’utilisation toujours plus fréquente de
Aucune loi spécifique au... Aux Etats-Unis, YouTube est attaquée par une vingtaine d’associations pour violation de la loi américaine de protection de la vie privée des enfants. En Suisse, il n’existe
Pouvons-nous réellement ... Digital native ou pas, nous laissons tous derrière nous une empreinte numérique lorsque nous surfons sur le web. Définissant notre identité en ligne, ces traces que nous
Publication des mesures d... privatim rejette la publication des mesures de protection des adultes dans le registre des poursuites. Document en allemand