GUIDE sur l’application de la loi sur la protection des données au traitement numérique de données personnelles dans le cadre des élections et des votes en Suisse

Les cantons organisent eux aussi des élections et des votations fédérales. Les élections présidentielles américaines ont montré que le monde numérisé offre de nouvelles possibilités d’exercer une influence ciblée sur le processus de formation de l’opinion politique. Le guide s’adresse principalement aux partis politiques et aux groupements d’intérêt ainsi qu’aux négociants de données et aux sociétés d’analyse de données auxquels ces derniers ont recours. Il s’agit de montrer à ces acteurs, qui sont essentiellement soumis au droit priveé de la protection des données, les conditions-cadres pour l’adressage ciblé des électeurs. Les autorités de l’Etat responsables de l’organisation des élections et du vote quant à elles sont d’une part tenues d’agir en tant que personnes de contact pour les partis et les groupes d’intérêt. D’autre part, ils doivent être en mesure de juger de ce qu’une divulgation des données à leur disposition peut accomplir.

Vous trouverez le guide publié par le PFPDT, en collaboration avec les préposés cantonales de la protection des données (privatim) ici.

Articles similaires

Enregistrement des maladi... Consultation: Loi fédérale sur l’enregistrement des maladies oncologiques (LEMO) L’enregistrement de données oncologiques implique le traitement de données per-sonnelles particulièrement sensibles, traitement qui doit se fonder sur
Données personnelles : l... Un sondage réalisé par l’institut CSA montre que, contrairement aux idées reçues, les plus jeunes sont au moins aussi inquiets sur ce point que leurs aînés. Le
Aide-mémoire Cloud Compu... Le fait de déposer des données dans un « cloud » revient à confier le traitement de donnée à un tiers (outsourcing); cela implique des risques accrus pour les
Plan d’action natio... Le 4 décembre 2017, la Confédération ainsi que les représentants des cantons et des communes ont présenté le plan d’action national de lutte contre la radicalisation et
La numérisation a besoin... Lors de cette première journée suisse du digital, les opportunités de la numérisation sont soulignées à juste titre. privatim, la Conférence des préposé(e)s suisses à la protection
Guide afférent à la bio... Guide pour l’évaluation des procédés biométriques sur le plan de la protection des données L’utilisation de procédés biométriques ne doit intervenir que dans le cadre des principes
Révision de la LF sur le... Révision de la LF sur les étrangers concernant les sanctions applicables aux entreprises de transport («carrier sanctions»), le système d’information sur les données relatives aux passagers et
Surveillance de la corres... Selon le rapport explicatif, le projet de révision a en particulier pour but de créer une base légale solide pour l’utilisation de nouvelles technologies dans le domaine
Loi fédérale sur la sé... privatim salue la création d’une base légale au sens formel pour la sécurité des informations. Néanmois, il y a quelques points à critiquer et a remettre en
digma 2017.1 Articles parus dans la revue «Digma: Zeitschrift für Datenrecht und Informationssicherheit», No.1/2017 Dossier sur la réforme de la loi sur la protection des données. «Souveräner Datenschutz ist notwendig» Die